Sanglier

De Wiccapedia
Aller à : Navigation, rechercher

Animaux

(thumbnail)
Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la germanie romaine n°7049 Statuette trouvée à Cahors. Au Musée de Saint-Germain. Bronze. Hauteur 0,22m ; longueur 0,30m. Laie menaçante.

Mythologie nordique :

Freyr, dieu de la Fécondité, est accompagné d'un sanglier fabuleux, créé par des nains forgerons, nommé Gullinbursti, ce qui signifie « soies d’or ». Les soies de l'animal étaient si brillantes qu'elles illuminaient la nuit autour de lui.

Dans le Valhalla, dieux, valkyries et guerriers festoient toute la nuit, se nourrissant de la chair du sanglier Saehrimnir, qui après avoir été dévoré chaque nuit, ressuscite chaque matin pour servir à nouveau de repas.


Mythologie grecque :

(thumbnail)
Sacrifice d'un jeune sanglier et inscription kalos (ΕΠΙΔΡΟΜΟΣ ΚΑΛΟΣ). Médaillon d'une coupe attique à figures rouges, v. 510–500 av. J.-C. Musée du Louvre.

le Sanglier de Calydon

Artémis envoya un terrible sanglier dévaster le royaume de Calydon, dont le roi Œnée avait oublié de consacrer une partie de ses récoltes à la déesse.

Une coupe attique conservée au Musée du Louvre représente le sacrifice d'un jeune sanglier.

Mythologie romaine: A l'époque gallo-romaine, le sanglier tient parfois la place du Jupiter cavalier vainqueur des démons anguipèdes. Cela expliquerait le grand nombre de figurines cultuelles le représentant.[1]



Mythologie celtique : Très présent dans les récits mythologiques, le sanglier était un animal sacré, symbolisant la pouvoir spirituel et la fonction sacerdotale. Cet animal serait l'une des figures attribuées mythiquement au dieu-père dans le monde celte ancien.[2]


  • Divinité d'Euffigneix :

La statuette dite du "dieu d'Euffigneix", du nom de la localité de Haute-Marne où elle a été trouvée, porte sur le devant de son corps la représentation d'un sanglier. [3]


Plusieurs statues de sangliers en bronze, datés du Ier siècle av. notre ère, et Ier siècle de notre ère, font partie du trésor de Neuvy-en-Sullias, commune du Loiret, découvert en 1861, et conservées au musée historique et archéologique de l'Orléanais, à Orléans. L'effigie du sanglier était souvent utilisée pour les enseignes militaires. De même, la tête d'animal ornant le pavillon des carnyx gaulois était souvent celle d'un sanglier, ou d'un serpent.


Dans la mythologie galloise, Twrch Trwyth est un sanglier blanc fabuleux, cachant entre ses oreilles peigne, rasoir et ciseaux. Il apparaît dans le mabinogi de Kulhwch et Olwen, où l'une des épreuves de Kulhwch consiste à s'emparer de ces objets magiques. [1]


Dans la légende irlandaise de Diarmuid et Grainne, le roi Finn oblige son rival Diarmaid à chasser un sanglier monstrueux. Diarmuid meurt empoisonné par les soies de l'animal. [2]


Articles connexes

Arduinna

Camulus

Twrch trwyth

Gerald Gardner et le sanglier


Liens externes

Sources

  1. d'après C. Sterckx, Mythologie du Monde celte, Editions Marabout.
  2. d'après C. Sterckx, Mythologie du Monde celte, Editions Marabout.
  3. Musée d'Archéologie Nationale/divinité d'Euffigneix
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Outils