Rituels de Beltaine

De Wiccapedia
Aller à : Navigation, rechercher


Sommaire

Rituel de Sabbat : Veille de Mai - Livre des Ombres gardnérien (1949)[1]

Chevaucher si possible bâtons, balais, etc.

La Grande Prêtresse mène, danse d’un pas rapide, et chante

« O n’en dites rien aux prêtres de nos arts. Ils nommeraient cela péché, car nous serons dans les bois toute la nuit, pour conjurer, pour conjurer l’été. Et nous sommes porteurs de bonnes nouvelles, de bouche à oreille. Pour les femmes, le bétail et le grain : le Soleil s’en vient depuis le Sud, avec le chêne, le frêne, et l’aubépine. »

Danse de rencontre si possible.

Former le cercle comme d’habitude, et purifier.

La Grande Prêtresse adopte la position de la Déesse ; les officiers lui donnent tous le Quintuple Baiser.

Elle purifie tout le monde.

La Grande Prêtresse reprend la position de la Déesse.

La Magus invoque, faisant descendre la Lune,

« Je t’invoque et t’appelle, O notre puissante Mère à tous, pourvoyeuse de toute fertilité, par la graine et la racine, par la tige et le bourgeon, par la feuille et la fleur et le fruit, par la vie et l’amour, je t’invoque, pour que tu descendes sur le corps de ta servante et Prêtresse ici présente. »

Le Magus donne le Quintuple Baiser à la Grande Prêtresse.

Tous seront purifiés en sacrifice devant elle, et elle purifiera le Magus ainsi que d’autres de ses propres mains.

Bénir les Gâteaux et le Vin.

Jeux.

Opérer le Grand Rite si possible, symboliquement ou en actes.

Renvoyer [les Gardiens, et fermer le cercle magique ; les gens demeurent ensuite, pour] festoyer et danser.


Sabbat de Beltaine, le Jour de Mai - Phyllis Curott[2]

La Déesse et le Dieu s’Unissent dans l’Amour et la Terre Fleurit dans l’Extase.

1er Mai dans l’Hémisphère Nord ; 31 Octobre dans l’Hémisphère Sud.

Ce sabbat doit être célébré avec d’autres personnes ; si vous êtes seul, trouvez un groupe dans votre région ou réunissez quelques amis. Vous serez surpris de découvrir combien vos amis, qui ne sont pas sorciers, aimeront accomplir les célébrations en votre compagnie. Sortez et profitez du beau temps – avec mon Cercle, nous faisons nos célébrations de Beltane en extérieur, et nombre d’entre elles en public, ce, depuis plus de vingt ans et nous avons eu de la pluie une seule fois !

Travaillez avec des couleurs printanières. Les femmes confectionnent souvent des guirlandes de fleurs pour les porter dans leurs cheveux. Chacun devra apporter un ruban de 6 mètres de long, et de 2,5 cm de large, de la couleur correspondante à la magie qu’ils veulent pratiquer (voir table des correspondances des couleurs page 216). Au lieu de dresser et utiliser un autel, partez à la recherche d’un Mât de Mai – une branche droite ou un petit arbre tombé d’environ 5 à 6 mètres – à planter au centre du cercle. Les personnes dont les objectifs magiques demandent d’être actifs devront aller chercher le mât ; ceux faisant un travail introspectif devront rester et creuser le trou. Creusez un trou assez profond pour y planter le Mât. Attachez les rubans au sommet du mât et décorez-le de fleurs puis déposez-le avec précaution dans le cercle.

Projetez le Cercle au nom de la Dame des Fleurs et du Seigneur de la Danse.

Déclarez le but du cercle :

« Voici la célébration de l’extase, de la puissance, de l’énergie et de la joie de l’Amour (ndlt : dans le texte du fait de tomber amoureux). Le Soleil est chaud, la Terre fleurie est de toute beauté, et la danse du désir tisse et unit les destinées. La Déesse et le Dieu (la Bien-aimée et l’Amant) s’unissent dans le Mariage Sacré, et nous participons au sacrement de l’Amour*. »

Invoquez la Déesse et le Dieu ensemble, en tant que Dame des Fleurs et Seigneur de la Danse.

Les personnes qui vont pratiquer une magie « active », devront dresser le Mât de Mai, et le placer dans le trou, ce qui provoquera de nombreux rires. (Mon coven chante une chanson irrévérencieuse appropriée pour l’occasion, utilisée lors de cette partie du rituel : les femmes chantent, « Plus long le mât ! » et les hommes répondent, « Plus profond le trou ! ») Il est possible que quelques personnes doivent tenir le mât en place, ce qui signifie qu’elles recevront un bon buzz d’énergie quand tous les autres danseront autour d’elles.

Chacun doit trouver son ruban (ce qui produit toujours une belle pagaille) puis se mettre dos à dos avec un partenaire. Tous encerclent le Mât de Mai, en se tenant aussi loin que les rubans pourront être tendus.

De la même manière que lors de la Danse de l’Équinoxe, mais en tenant les rubans à la main, la danse commence avec ceux qui partent dans le sens des aiguilles d’une montre (déosil), en soulevant leurs rubans à mesure qu’ils avancent, pendant que le cercle qui part dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (widdershins) baisse la tête à mesure qu’il avance.

Le groupe de personnes avançant deosil baissera ensuite la tête tandis que le groupe de personnes avançant widdershins soulèvera les rubans, puis inversement lorsqu’ils rencontreront la personne suivante.

Continuez à danser et à entremêler les rubans par-dessus et par-dessous, par-dessus et par-dessous jusqu’à ce que le Mât de Mai soit couvert de rubans.

Tandis que vous dansez, chantez :

« Corn and grain, corn and grain, All that falls shall rise again. Hoof and Horn, Hoof and Horn, All that dies shall be reborn. »

Après un moment, si vous voulez, vous pourrez débuter un chant contrepoint, écrit par Deena Metzger :

« Isis Astarté Diana Hékaté Déméter Kali Innana »

Et ensuite un autre :

« Pan Odin Baphomet Cernunnos Osiris. »

Laissez le pouvoir se construire et grandir. Certains danseurs pourront souhaiter échanger leur place avec les personnes qui soutiennent le Mât de Mai. Les rires fusent toujours beaucoup lorsque les gens se rapprochent de plus en plus du mât. Chacun peut aussi courir deosil, en tenant son ruban, lorsque celui-ci devient trop court. Lorsque les rubans sont tous étroitement enroulés autour du mât de mai, tout le monde s’arrête, place ses mains sur le mât, et lui envoie son énergie ; l’énergie voyage alors dans la Terre et le ciel, et dans le futur pour manifester votre magie.

Offrez les libations (tout le monde aura besoin de se réhydrater !), remerciez et rouvrez le cercle.

C’est un Sabbat que vous pouvez également célébrer en faisant l’amour avec quelqu’un que vous aimez, une fois de retour chez vous, après la célébration rituelle. Chacun de vous deux personnifie la Déesse et le Dieu, l’Amante et le Bien-Aimé, l’un pour l’autre, et tandis que vous faites l’amour, vous formez ainsi le couple divin, célébrant le mariage sacré. Et n’oubliez pas de vous protégez !

  • S’il vous plait, rappelez-vous que Beltaine, comme tout autre Sabbat, peut être célébré entre partenaires de même sexe et en cercles non-mixtes. Vous devrez modifier le texte comme bon vous semble.


Beltane - Ann Moura[3]

Utilisez pour l'autel des chandelles vertes ou vert foncé, et choisissez un encens au parfum floral ou boisé de lilas, d'amande, d'oliban, de souci, d ereine des prés, d'aspérule. Le cercle et l'autel peuvent être décorés avec des pâquerettes, du lilas, des roses, des primevères, des jacinthes, des angéliques, du lierre, des fleurs d'aubépine, des herbes vertes ou des fleurs sauvages. Ayez une chandelle votive vert foncé à l'intérieur du chaudron et un bol contenant un peu d'aspérule odorante. Dans des bols ou des assiettes séparés (identifiés), mettez des copeaux de bouleau, de chêne, de sorbier des oiseleurs (frêne des montagnes), d'aubépine, de noisetier, de pommier, de vigne et de sapin (vous pouvez en trouver dans la nature, dans les centres de rénovation, les quincailleries ou dans les boutiques spécialisées en occultisme). Les aliments traditionnels sont entre autres ceux parfumés avec des fleurs, comme les biscuits faits à partir d'extraits de rose, la crème anglaise contenant du souci ou de la capucine, les poires aromatisées, le pain aux raisins et à l acannelle, le pain aux amandes, la pâte d'amandes, ou les gâteaux aux amandes et aux flocons d'avoine. Comme boisson, on peut choisir les jus de fruits, le thé glacé aromatisé avec un parfum de fleur, le vin fruité, le vin aromatisé avec des pétales de rose ou de capucine, le vin de pissenlit ou le vin de mai.


Le rituel :


"La Déesse de l'été marche sur la terre avec le Dieu de la forêt, et les sombres moments de l'hiver sont maintenant derrière moi."


Sonnez la cloche ou frappez des mains sept fois :


"Les animaux se reproduisent et les fleurs se fécondent avec leur pollen. Pendant ce temps, la Reine de mai et le génie de la nature accordent leur bénédiction à la Terre et à leurs créatures. Moi, ...., qui suis leur enfant, je me réjouis d'être avec eux et demande que leur union serve d'exemple à l'humanité pour vivre dans l'amour et l'harmonie."


Allumez la chandelle votive dans le chaudron :


"Les jours sombres sont chassés, le Premier Mai peut commencer!"


Jetez quelques copeaux de bois sur la flamme votive :


"Puisse la lumière de Beltane apporter le bonheur et la paix. Puisse la victoire du Roi de la forêt entrer dans ma vie pour que je puisse m'imprégner de la joie du Seigneur et de la Dame. Qu'il en soit ainsi!"


Jetez une pincée de copeaux de chaque sorte de bois sur la flamme du chaudron, en psalmodiant ceci :


"Je te brûle, bouleau, pour honorer la Déesse ;

Et j'ajoute du chêne pour honorer le Dieu.

Je t'ajoute, sorbier des oiseleurs, pour la magie ;

Et je mets aussi du saule pour célébrer la mort.

Je te brûle, aubépine, pour les fées près de moi.

Je te brûle, noisetier, pour la sagesse que tu apportes;

Et j'ajoute du pommier pour qu'il m'apporte l'amour.

Je te brûle aussi, douce vigne dont les fruits m'apportent la joie.

Sapin, je te brûle parce que tu rappelles la renaissance;

Ton doux parfum chante l'immortalité.

Je vous offre à tous ma bénédiction;

Et je vous prie de m'offrir la vôtre,

Ceci est ce que je veux, qu'il en soit ainsi!"


Pendant que les copeaux de bois brûlent, levez le calice en le tenant avec les deux mains :


"J'accueille avec joie le temps des unions et rends hommage à la fertilité du Seigneur et de la Dame!"


Faites une libation, buvez une gorgée et replacez la coupe sur l'autel. Couvez le chaudron pour éteindre le feu.

Sonnez la cloche ou frappez des mains trois fois procédez au rituel des gâteaux et du vin et fermez le cercle.


Sabbat de Beltane - Elen Hawke[4]

Ce rituel sera célébré la veille de mai, si possible. Si vous connaissez un endroit où vous ne serez pas déranger pour pratiquer en extérieur, tout particulièrement dans les bois, alors Beltane sera le moment idéal, bien que le rituel puisse être conduit en intérieur.

Vous aurez besoin de :

fleurs d’aubépine

feuilles de chêne

d’autres fleurs printanières

un chaudron ou autre contenant rempli d’eau, dans lequel flottent des fleurs de pommier et des bougies roses, bleues, vertes

bougies oranges et vertes

benjoin ou encens de Beltane

un calice et une baguette ou un athamé

jus de pomme miellé ou hydromel

quelques gâteaux et biscuits de différentes sortes pour la petite fête.

Placez l’aubépine dans un vase sur l’autel.


Disposez les bougies oranges et vertes tout autour du cercle puis allumez-les, allumez aussi celles de l’autel et des quartiers. Faites brûler l’encens.

Parsemez la surface du cercle de feuilles de chêne et de fleurs printanières. Allumez les bougies flottantes dans le chaudron.

Projetez le cercle, puis levez l’énergie.

Invoquez la Déesse et le Dieu :


« Dame des Fleurs, Vierge de l’été,

Honore notre cercle de ta douce, joyeuse présence.

Nourris nos souhaits, comme tu nourris l’enfant qui grandit en ton sein.

Sois la bienvenue, Dame, bienvenue.


Seigneur des forêts, Faucon de mai,

Cerf impétueux, enveloppe-nous de ta douce et sauvage étreinte ;

Père, frère, guérisseur, amant, ami… »


À présent, tous sautent, les uns après les autres, par-dessus le chaudron de bougies et de fleurs de pommier, en lançant à voix haute les choses dans leur vie dont ils veulent se défaire (par exemple : dépression, irritabilité, fatigue).

Puis, chacun devra sauter à reculons par-dessus le chaudron et faire un souhait (le proclamer). C’est un merveilleux moment pour renforcer le souhait d’Imbolc, car il y a une montée de pouvoir à Beltane qui peut permettre la réalisation de vos projets en été, tout comme les moissons, à cette période, récompensaient nos ancêtres par de bonnes récoltes. Si vous célébrez ce rite en intérieur et que, comme nous, votre plancher ne permet pas de saut trop vigoureux, alors sautez doucement ou enjamber la bougie de feu à la place (bien sûr, soulevez correctement vos vêtements pour ne pas qu’ils s’enflamment).

Une fois le saut des « feux de joie de Beltane » terminé, un couple choisi accomplira symboliquement l’union sacrée du dieu et de la déesse.

La femme soulève la coupe de jus de pomme miellé ou d’hydromel, et, l’homme abaissera la baguette ou l’athamé dans la coupe (naturellement, les groupes dont tous les membres sont du même sexe devront adapter ce rituel-ci).

Un autre membre du coven dit :


« Sacrée est l’union de nos Dame et Seigneur,

De leur union, le jeune Dieu est créé,

Et toute chose prospère.

Puisse cette abondance toucher nos vies,

Que nos buts puissent fleurir, également. »


Le calice est passé autour du cercle avec ces mots : « sois béni(e) » (ndlt : traditionnellement un baiser est échangé avec le calice et cette bénédiction), puis c’est le moment de célébrer la petite fête, de remercier la Déesse et le Dieu, et d’ouvrir le cercle.

Vous pouvez remercier les déités très simplement, ou utiliser l’invocation suivante :

« Nous remercions la Déesse et le Dieu pour la bénédiction de notre travail et les saluons. »

Le matin même de mai, faites un feu de joie à l’extérieur et sauter à nouveau par-dessus ce feu. Il est également possible de fabriquer un petit mât de mai, avec un pivot et des rubans de couleur, enfoncé dans le sol. L’idée est qu’un groupe de personnes danse dans le sens des aiguilles d’une montre et un autre groupe en sens inverse. Tandis qu’un groupe danse vers l’intérieur, l’autre danse vers l’extérieur. Ne vous inquiétez pas si vous ne savez pas vraiment ce que vous êtes en train de faire… Nous, nous ne le savons pas davantage et pourtant nous parvenons toujours, chaque 1er jour de mai à nous amuser. Tandis que tous les danseurs « tissent à l’extérieur et à l’intérieur » ensemble, les rubans s’entrecroisent le long du mât de mai, formant un entrelacement de couleurs arc-en-ciel. Lorsque les rubans arrivent au bout, les danseurs changent de direction et tous les rubans se déroulent à nouveau… Ainsi nous incarnons les énergies de la vie qui s’écoulent dans, et en-dehors, de sa manifestation.

La matin de mai est un moment de célébration, où l’on mange et l’on boit, de festivités exprimant la joie de cette saison.


Sabbat de Beltane - Sheena Morgan[5]

Projetez le cercle et appelez les quartiers de façon habituelle. Ensuite allumez la chandelle de « Bel ». Étendez-vous et laissez votre respiration devenir plus lente, profonde et régulière. Laissez votre esprit s’apaiser.

Commencez une méditation sur le thème de Beltane.

Prenez quelques minutes pour réunir vos pensées, puis poursuivez le rite. Invoquez la Déesse dans le cercle en dansant et chantant :

« Inanna, Ishtar, Aphrodite, Godiva, Marian, Astarté »

Continuez à chanter jusqu’à ce que vous sentiez la présence d’une des Déesses de l’amour et de la fertilité.

Invoquez l’énergie du Dieu dans le cercle en battant le tambour et en chantant :


« Faunus, Tamuz, Aengus, Adonis

Faunus, Tamuz, Aengus, Adonis

Priapus, Dummuz, Sylvanus, Dionysos

Priapus, Dummuz, Sylvanus, Dionysos

Io Pan, Io Pan, Io Pan, Pan, Pan !

Io Pan, Io Pan, Io Pan, Pan, Pan ! »


Poursuivez jusqu’à ce que vous ressentiez l’énergie d’un des Dieux de l’amour et de la fertilité entrer dans le cercle.

Retirez de l’autel la bougie dorée (ou jaune) de « Bel » et mouchez la délicatement, dites :

« De la mort provient la vie et des ténèbres la lumière.

Puissent les bénédictions de la Déesse et du Dieu imprégnées cette nouvelle flamme de Beltane »

Rallumez la chandelle et sautez par dessus trois fois.

Portez la chandelle à chaque quartier et à l’autel. Éteignez chacune des bougies et rallumez-les avec la flamme de Bel.

Prenez votre mât de mai phallique posé sur l’autel et nouez à son sommet deux rubans. Enroulez les rubans autour de cette baguette, croisez-les l’un après l’autre. Et dites :

« Comme l’obscurité équilibre la lumière et la mort apporte la vie. Ainsi la biche appelle le cerf et la femme appelle l’homme. »

Prenez le pot de terre et enfoncez-y fermement la base du mât de mai afin qu’il y reste bien dressé, dites :

« Le masculin au féminin, la lance au Graal, voici le mystère qui procure la joie éternelle.

Puisse l’année à venir être remplie de moments plaisants et fertiles.

Qu’il en soit ainsi ! »

Mangez votre festin aphrodisiaque et buvez dans le calice de Beltane. Passez un peu de temps à méditer sur les thèmes de la dualité, de l’accomplissement et de la sensualité.

Fermez votre cercle de manière habituelle.

Faites une libation aux Dieux.

Après votre rite, levez-vous à l’aube du jour de Mai et lavez-vous dans la rosée. La rosée de Beltane est saturée du pouvoir de purification à la fois de l’eau et du feu. Il est dit qu’elle assure la santé et la prospérité au cours de l’année nouvelle.


Beltane (30 avril) - Z Budapest[6]

La Déesse vierge atteint sa majorité. Flora est maintenant dans les fleurs et dans les arbres, les fruits, les récoltes. Et les animaux sont fertiles. Notre Dame de Mai accorde la renaissance au monde.

L’autel est orné de fleurs. Les femmes portent des couronnes de fleurs éclatantes. On tient en main des rameaux, le chaudron est rempli d’herbes odorantes. Ce jour est consacré à Brigid, Reine de Féerie.

Le cercle est projeté. Toutes sont purifiées, consacrées puis admises ; les pôles de l’univers sont invoqués.

La Grande Prêtresse :


Toutes assemblées en ce lieu sacré,

Mère de l’obscur et du divin,

Mien est le fouet et mien et le baiser.

Ici je Te charge de ce signe.


Elle embrasse la femme cinq fois ; sur le front, les yeux, les lèvres les seins, le sexe. Le baiser est passé autour du cercle de l’Est au Sud à l’Ouest au Nord (facultatif si vous êtes timide)

Grande Prêtresse :


Toutes assemblées sous mes yeux,

Saluez avant que mon esprit vous illumine !


Toutes saluent. Grande Prêtresse :


Voici les mots de la Déesse des Etoiles,

Sur la poussière de Ses pieds repose le paradis,

Elle dont le corps contient l’univers :


Je suis la beauté de la verte terre

Et de la blanche lune parmi les étoiles

Et le mystère des eaux

Et le désir des cœurs humains.


Appelle avec ton âme Elève toi et viens à moi

Car je suis l’âme de la nature qui donne

La vie à l’univers

Toutes choses procèdent de moi

Et à moi toutes choses reviennent.


Devant mon visage, vénéré par toutes

Laisse ton intimité divine profonde entrer

Dans l’extase de l’infini.

Que mon culte réjouisse les cœurs

Car, vois, tous les actes d’amour et de plaisir

Sont mes rituels.

Et donc, laisse venir ici la beauté et la force

Le pouvoir et la compassion, l’honneur et la fierté

La liesse et la révérence ; au dedans de toi.

Et toi qui penses être à ma recherche

Sache que ta quête et ton désir ardent seront vain si

Tu ne connais pas le mystère.

Il dit que si ce que tu cherches tu ne le trouves en toi

Jamais ailleurs ne le trouveras.

Car, vois, j’ai été avec toi depuis le début,

Et je suis l’aboutissement de tous les désirs.


Un temps de silence s’ensuit pour contempler la présence de la Déesse. Quand le temps est écoulé toutes bénissent la nourriture et boivent sur l’autel et remplissent leur calice. La Grande Prêtresse effectue la libation appropriée en répandant du vin sur la terre.

Grande Prêtresse :


Sœur éternelle de la vie, bénis notre année avec la sagesse et la connaissance, réanime nos énergies, supprime les obstacles qui éloignent les sœurs entre elles. Qu’il en soit ainsi ! Sois bénie !


Chaque femme célèbre la Déesse de Mai, qui représente l’épanouissement de la féminité. Il est déconseillé de se marier ce mois-là car Elle est la Déesse toujours « vierge. » Mais danser Lui rend hommage, particulièrement avec les rameaux apportés par les femmes.

Fermez le cercle avec les remerciements à la Déesse. Festoyez. Amusez-vous.

Rituel de Beltane - Hédéra[7]

Préparer pour le rituel des bougies rose et vert pâles, ainsi qu'un encens de rose, violette,vanille, et toute odeur printanière florale et riche. La décoration de l'autel est faite de fleurs d'aubépine, de lilas, le jeunes feuilles de chêne, de toutes les fleurs champêtres qui poussent alors.

Il convient d'avoir préparé auparavent autant de couronnes d'aubépine que de participants, ainsi qu'un feu prêt à être allumé (et de l'eau à côté, pour plus de sécurité).

Pour la nourriture d'après le rituel, privilégiez tout aliment doux, des gâteaux au chocolat, à la vanille. Choisissez des choses que vous aimez particulièrement, des douceurs.


Projeter le cercle et invoquer les éléments


Lecture de la Charge de la Déesse


Une prêtresse allume les bougies tandis qu'une autre dit :


Tout autour de nous, la Bonne Terre fleurit,

Flora a paré ses cheveux de fleurs parfumées

La Jeune Fille découvre sa vie profonde

Vie véritable

Vie sauvage

Vie libre

Vie superbe

Ephémère et pourtant éternelle

Voici la Jeune Fille qui a grandi en splendeur

Voici la Jeune Fille qui porte la promesse

D'extase, d'amour et de rire.


Tous :

Salut à toi Flora !


La Grande Prêtresse, ou une prêtresse, explique en quelques mots que la nuit du 30 avril est avec celle du 31 octobre, l'un des deux moments où, selon les anciennes légendes celtiques, les royaumes des hommes et des fées se mêlent. C'est une nuit de tous les possibles, durant laquelle la Déesse Jeune Fille devient l'Amante, libre et amoureuse. Il ne s'agit pas d'une fête où elle conçoit, mais la célébration de sa capacité à jouir de sa sexualité dans une nature luxuriante à son image.


Chaque participant déclame ensuite à tour de rôle une des strophes de l'Hymne de la Dame Aubépine.


Hymne de la Dame Aubépine :


L'air est chaud, le soleil toujours plus haut,

Je suis sortie ce matin

Et j'ai vu que l'aubépine avait fleuri

La Dame de Mai est arrivée.


La Dame de Mai est la reine des fées

Elle est souveraine de la vie luxuriante

Sa demeure est celle des fleurs

Et aime à reposer sur les branches de l'épine blanche.


Ce soir, la Dame de l'Aubépine

Rencontre le prince des fées

Dans un bosqué musqué

Là où poussent des chênes sacrés.


Elle porte avec elle sa senteur suave

Pouvoir mystérieux qui coule dans la nuit de mai

Elle est Amour personnifié

Cueillez l'aubépine et faites un souhait.


L'aubépine va se marier

Au vert chêne son fiancé

L'aubépine est en féérie la clé

Qui ouvre sur les royaumes de félicité.


Bientôt, l'aube sera levée et mai sera passé

Déjà l'aubépine sera fanée

Brûlée d'un amour superbe dans l'éternité

Splendeur de l'éphémère beauté, chantez l'évoé !


Mais pour l'heure, dehors démons de l'hiver

Tourments des tempêtes

Pluies et peines amères

Qu'éclatent tourbillon de vie et de fête!


Tous :

Bientôt, l'aube sera levée et mai sera passé

Déjà l'aubépine sera fanée

Mais que fuient les humeurs tourmentées

L'heure est à danser avec les fées !


Chaque prêtresse en couronne une autre d'aubépine en disant :


Par l'aubépine, je te couronne de ton pouvoir,

De ton magnétisme, de ta puissance de fée,

Toi, qui est digne d'être aimée et vénérée!

Je te couronne Reine de Mai

Reine du coeur, reine d'une nuit de féérie

Reine d'une saison fleurie

Reine au sein de ta vie.


Si des hommes sont présents, une prêtresse les couronne d'aubépine à leur tout en disant :

Toi aussi, sois couronné d'aubépine,

De ton pouvoir, de ton magnétisme,

Amant et aimé, autant digne d'être vénéré.

Je te couronne comme un prince des fées

Roi généreux, tendre et passionné,

Roi de coeur, roi d'une nuit de féérie

Roi d'une saison fleurie

Roi au sein de ta vie.


Faire sonner la cloche, et allumer le feu de Beltane. Chacun saute par dessus, et danse autour dans la joie. Le cône de pouvoir est alors élevé, les souhaits de Beltane s'expriment à ce moment là à travers la magie qui opère alors. Une fois le pouvoir à son paroxysme, la prêtresse désignée, ou Grande Prêtresse, libère l'énergie accumulée.

Les aliments sont bénis et la fête se poursuit alors.

Une fois le cercle rouvert, tous se séparent pour mieux avoir la possibilité, pour ceux qui le souhaitent, de continuer les rites de la nuit de Beltane, dans l'intimité...


Bealtaine - Caitlín Urksa nic Mhorrigan[8]

Mes racines dans la Mer, mon corps dans la Terre, mon esprit dans le Ciel,

Au Centre brûle ma flamme vivante.


Bealtaine ! Au seuil de l’été lumineux,

Dagda, Père de toute Connaissance, je te vénère,

Dana-Anu, Mère du Fleuve et des Dieux, je te salue,

Lugh au Long Bras, Éclair céleste, je te glorifie,

Morrigan, Grande Reine, je te suis dévouée,

Áynia (Áine) , Jument rouge du Soleil, je te rends grâce,

Manannán, Fils de la Mer, je t’honore,

Soyez avec moi, ô Dieux, protégez et guidez-moi !


Bealtaine ! Au seuil de l’été lumineux,

J’invite les clans de l’Autre Monde autour de cet arbre de Mai,

Pour célébrer les frontières où nos mondes se croisent.

J’invite mes Ancêtres autour de cet arbre de Mai

Pour célébrer la terre qui est en moi et au dehors.

J’invite les Esprits de la Nature autour de cet arbre de Mai,

Pour célébrer l’abondance de la terre.

Que cet arbre de Mai assure à mon clan la prospérité !


Que la bénédiction de l’Autre Monde soit sur le feu que j’allume à présent.

Que la bénédiction des Dieux soit sur le feu, sur moi et ceux de mon clan !

(tourner 3 fois autour du feu)

Que le feu de Bealtaine protège ceux de mon clan de la maladie.


(Travaux magiques)


Acceptez mes offrandes, Dieux et non-Dieux,

En remerciement de votre présence auprès de moi pour cette célébration.

Que la force de la Terre soit avec vous,

Que la force de la Mer soit avec vous,

Que la force des Cieux soit avec vous !


Sources

  1. Traduit et adapté de l’anglais par Iridesce.
  2. Extrait du Livre WitchCrafting, Traduction & adaptation par Lune
  3. Traduit et adapté par Cerrydwen Asherah, http://asherah.canalblog.com
  4. Traduction & adaptation Lune
  5. Tiré du livre « The wicca handbook, a complete guide to witchcraft & magic », traduction & adaptation très libre Lune
  6. Livre Sacré des Mystères Féminins - Traduction Lyoleth
  7. http://discor-dianique.over-blog.com/
  8. scathcraft.wordpress.com
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Outils